Memoblog – Oran

Paul Souleyre

Un poème à la place du téléphérique

Posted by on Juin 3, 2012

Poème

J’avais décidé aujourd’hui d’écrire quelque chose sur le téléphérique de Santa-Cruz.

Et puis quand je m’y suis mis, le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai manqué d’inspiration.

Et pourtant, j’avais tout sous la main. Je savais plus ou moins ce que je voulais dire.

Le problème, c’est que ça ne m’intéressait pas suffisamment pour que je sois porté par le sujet.

Ça, c’est un vrai problème d’écriture que je vais tout de suite me dépêcher d’aller poser en bas, en violet surligné de jaune, dans les trois conseils d’écriture : quand on n’est pas porté par le sujet, on n’est pas près d’écrire avec style.

Mais j’ai eu de la chance, Tewfik est apparu sur Facebook pour me demander comment j’allais. Je lui ai dit, mon cher Tewfik, je ne suis pas du tout inspiré. Je me suis mis en tête d’écrire sur le téléphérique de Santa-Cruz, je ne sais pas pourquoi, et je suis en panne.

J’ai discuté 20 minutes avec un autre Toufik ce matin, je pensais que j’avais de quoi écrire quelque chose de valable parce que j’avais appris des tas de choses, mais non, ça ne suffit pas. Il faut arriver à transcender le sujet. En général, je le transcende en y trouvant un grain de beauté.

Là, aucun grain de beauté à l’horizon, pas de petite flamme, que de l’information. Une histoire de kamikaze qui en fin de compte ne m’inspire pas.

En désespoir de cause, je demande à Tewfik s’il n’a pas un poème sous la main.

Et en disant cela, je me rappelle soudain qu’il m’en a déjà déposé un, l’autre jour, dans la messagerie de Facebook. Un poème en arabe sur les femmes et l’alcool. Et je me rappelle très bien m’être dit je ne comprends évidemment rien à ce qui se dit mais j’adore cette écriture qui tourne en spirale au milieu des étoiles de losange.

Tewfik voulait me donner une traduction de certains passages. Et puis Facebook s’est joué de lui ; il a perdu sa connexion.

Il a fini par revenir. Mais c’était trop tard, je n’avais plus envie de connaître le sens des arabesques.

Je lui ai demandé d’attendre demain.

J’adore regarder les spirales qui tournent dans les étoiles.

 

Demain, je saurai ce qu’elles veulent dire.

Aujourd’hui, je regarde.

 

Paul Souleyre.

 
 

حروفه

جريمة تحت سماء

حيرتني

لحنت قافية … أفزعتني.

رأيتها جمالا

فأودعتها

نصيبا مني

فقالت صاغرة المقام

” من ملازمي ؟

سيد من أسياد قومي؟

أو

دونك نصيب نسب منا؟

رأيتك اعتليت مقاما.

استعليت… حقيرا

فخذلاني بقدر

شؤمه شؤم

إليك من وجودي

فنفسك اشتهت عنبا

قلت عنه سهل

المنال”

تمايلت بليدا

أسعدت ربا

سجنته روحي.

ألفتك

يا نفس

عودا…

بلا  وتر

و في مواساة

حزني

أسعدني ربي بخمر

من صلب عنب

عفن فيه آية

و بحروف…

تنتصب لربها

لينثر منها شعرا

ف…

لجمت بك

بك

يا… حروفي

كلامي و سؤلي…

سكوتي… و ملامتي

اتخذي من ذاك الحبر جسدا…

ذليلا.

وانفخي فيه

سحرك

ليعبد.

راوديني في قولي

” أنبتك يا من

ظننت أن الهوى

حسب

لا  يطاع لغير…

الأشراف

و نسب

عرق، انتساب، تماثل

و…

تقاطع بين الأجداد.

بخسا لك…

و لأجدادي

ولمن ورثني سماء

فوق أرض

غير أرضه.”

ربي  ناولني

سقاية

و صن الباغية

إذا ما انحنت لي

طوعا…

و تجردت من ثوبها

وصرنا جزءا…

من بعضنا.

فلا مكثت يوما

لغير عاهرة.

فللأسياد ما سادوا.

ولي قنينة و عود.

 

Tewfik Bensouci

 

 * * *

Que pensez-vous du poème de Tewfik ? Si vous avez aimé, il faut absolument le dire ! Les poètes doivent être encouragés.

 

Répondez dans les commentaires.
Et si vous avez aimé cet article, cliquez sur “J’aime”.

* * *

 

3 Conseils d’écriture tirés de l’article

Blogging : Un blog est à la fois général et particulier. Le sujet est commun ; l’angle est personnel. Le sujet ? De l’importance des belles choses pour trouver l’énergie d’écrire

Ecriture : L’autre jour, je disais à un ami, je peux écrire sur tout et sur n’importe quoi tellement j’adore me retrouver face à de l’écriture. Et bien non. Apparemment, c’est faux. Il me faut un minimum d’intérêt pour le sujet. Le sujet porte l’écriture. Et l’écriture tire le sujet. Voilà ce que j’aurai compris ce soir. Ne vous lancez pas dans un sujet qui ne vous intéresse pas juste pour écrire un article supplémentaire. Ce ne sera pas bon.

Transmission : Il y a des choses qu’on ne peut pas transmettre mais qui restent belles à voir. Une écriture étrangère est toujours mystérieuse. Donc belle.

NB : N’hésitez pas à laisser des commentaires aussi bien sur l’article que sur les conseils d’écriture. Et si vos petits doigts commencent à fourmiller, c’est que vous avez envie de passer à l’action. C’est peut-être le moment pour vous d’aller faire un tour du côté de la page 350 mots.

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

(Visited 176 times, 1 visits today)

Commentaire Facebook

commentaires

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *