Memoblog – Oran

Paul Souleyre

Rencontres à Paris et Masseube

Posted by on Juil 2, 2012

Lion de la mairie de Paris

Lion de la mairie de Paris

Vendredi dernier, je faisais un saut d’une journée à Paris pour le plaisir de rencontrer Toufik, guide de l’association Bel Horizon qui tente désespérément de sauvegarder le centre historique d’Oran à 60%, en ruine et abandonné.

J’y ai bien sûr appris énormément de choses. On est allé s’installer dans un café à côté de la gare Montparnasse, il a pris son carnet, et il a commencé à me faire plein de petits dessins sur Oran et ses quartiers.

J’ai pensé sortir mon magnétophone pour fixer une parole abondante et puis j’ai laissé tomber. Aucune importance. Ce qui se passe là est d’un autre ordre que la simple conférence. Moi, enfant de pieds-noirs, je regarde un algérien d’Oran en train de m’expliquer Oran.

Je regarde et je profite de ce moment rare. Les gens qui connaissent Oran sont des perles.

Ce week-end à Masseube, je suis tombé sur un pied-noir qui m’a aussi parlé d’Oran pendant longtemps. Je connaissais la ville et les lieux dont il parlait, ça l’a encouragé. Il avait fait une longue marche de nuit dans le Murdjajo, pour finalement atterrir au mausolée de Sidi Abdelkader, sur le plateau. Il ne pouvait plus s’arrêter de parler et je ne l’écoutais presque plus, je le regardais. Il brillait de partout.


Agrandir le plan

Dès que j’entends Oran, mon oreille se dresse comme celle d’un chien, je suis à l’affût. Il n’y a plus que ça qui m’intéresse. C’est pathologique. Rien n’est sorti pendant 40 ans. Je suis en pleine thérapie. Mais de quelle maladie ?

Tout ce qui arrive d’Oran me nourrit ; tout ce qui n’en arrive pas m’ennuie.

Je reviendrai sur Masseube parce qu’il y avait de très belles choses. Je reviendrai sur Toufik parce qu’il y avait de très belles choses.

J’ai besoin de tout le monde.

 

Paul Souleyre.

 

image_groupe_cdha_blog

 

* * *

Avez-vous déjà rencontré François Hollande à la Gare du Nord ? 😉

 

Répondez dans les commentaires.
Et si vous avez aimé cet article, cliquez sur “J’aime”.

* * *

3 Conseils d’écriture tirés de l’article

Blogging : Un blog est à la fois général et particulier. Le sujet est commun ; l’angle est personnel. Le sujet est la rencontre. L’angle est la thérapie… Un besoin viscéral est toujours un besoin à faire partager. D’autres peuvent avoir le même. A deux, c’est moins lourd.

Ecriture : Article court. Les articles courts se doivent d’être forts sur le plan émotionnel. La force émotionnelle justifie la brièveté du propos.

Transmission : Que dire à part des évidences ? La transmission trouve ses sources à qui veut bien faire partager son eau.

NB : N’hésitez pas à laisser des commentaires aussi bien sur l’article que sur les conseils d’écriture. Et si vos petits doigts commencent à fourmiller, c’est que vous avez envie de passer à l’action. C’est peut-être le moment pour vous d’aller faire un tour du côté de la page 350 mots.

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

(Visited 92 times, 1 visits today)

Commentaire Facebook

commentaires

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *