Memoblog – Oran

Paul Souleyre

Une vidéo sur les rapatriements de monuments en France

Posted by on Jan 5, 2013

oran_google_earth

J’ai failli la mettre en ligne avant l’article de Périssac.

Et puis j’ai changé d’avis.

J’avais enfin écrit sur les quatre principaux “monuments” d’Oran (le monument aux morts, la statue de Jeanne d’Arc, le monument de Sidi-Brahim et la Petite Murillo), je pouvais maintenant montrer cette vidéo.

J’en avais fait une très voisine au mois de février 2012, après avoir contacté Luc à Lyon, pour savoir où se trouvait le monument aux morts d’Oran à La Duchère.

Suite à sa réponse, j’avais enfin réuni toute la documentation nécessaire pour pouvoir réaliser cette petite vidéo, qui me tenait à coeur.

Je l’ai refaite il y a quelques jours, en y rajoutant quelques légendes et un commentaire vocal, parce que je connais mieux Oran.

Je la destinais (et je la destine toujours) à des personnes qui en sont au stade où j’en étais moi-même il y a un an, c’est-à-dire ignorant de tout, sur le plan topographique comme géographique.

Google Earth m’a énormément servi, et je ne peux que le conseiller, en appui des plans qu’on trouve sur beaucoup de sites. C’est un outil extraordinaire.

Un mode de connaissance complémentaire à tous les autres, qui ne remplacera jamais un bon livre d’Edgard Attias, mais qui a toute sa place à côté des outils traditionnels de la connaissance.

On peut regarder la ville depuis la basilique ou contempler virtuellement la Montagne des Lions, on peut suivre les rues une par une, on peut cheminer mentalement dans la vieille ville, et on peut repérer les grandes artères qui découpent les quartiers.

Dans certains cas exceptionnels, on peut même relever quelques pépites. Je pense notamment à l’escargot de Mers el-Kébir.

J’ai utilisé ici Google Earth, pour voyager de la France à l’Algérie et de l’Algérie à la France, dans le seul but de montrer le voyage des monuments rapatriés.

Le bronze de Périssac par exemple, arrive de Rouen en août 1898 et rejoint Périssac en 1966, après être resté 68 ans place d’armes.

Je n’ai montré que les voyages retours.

C’est une vidéo pour les néophytes, une vidéo que j’aurais aimé trouver moi-même il y a un an, au lieu d’avoir à farfouiller sur tous les sites.

Je dis ça mais je ne le pense pas.

Chercher permet de rencontrer des gens qui cherchent aussi, ou mieux, qui ont trouvé.

On se fabrique alors peu à peu une famille.

Et des racines.

 

Paul Souleyre.

 

Les rapatriements de monuments oranais
Image de prévisualisation YouTube

 

NB1 : J’étais enrhumé quand j’ai fait le commentaire audio de la vidéo… j’essaierais de le refaire un jour !!

NB2 : Si vous repérez des erreurs, n’hésitez pas à en faire part dans les commentaires, je retoucherai la vidéo.

 

image_groupe_cdha_blog

 

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

(Visited 403 times, 1 visits today)

Commentaire Facebook

commentaires

9 Comments

  1. Je m’étais promis de ne plus intervenir, mais là… Entendre et voir écrit Mgr LACOSTE pour ce “monument” adulé des Oranais que fut Mgr LACASTE, je ne peux pas…

  2. Je suis allé un petit peu plus loin dans la vidéo. Le monument aux morts ne se trouvait pas Square Cayla mais Square du Souvenir. Ou, pour être exact, le Square Cayla a été débaptisé lors de l’installation du monument aux morts pour s’appeler Square du Souvenir (même si certains ont continué à l’appeler pendant quelque temps Square Cayla, un peu comme la rue d’Arzew/rue du Gal Leclerc ou la rue du Fondouk/rue Marcel Cerdan). Le nouveau Square Cayla, avec sa roseraie et son bassin, se trouvait un peu plus à gauche, en se plaçant face à la mer.

  3. L'actuel square Cayla se trouve pas loin a l'intersection des rue de la vielle mosquée et la rue Michelet.une plaque indique cela.et la place du monument aux morts s'appelle aujourd'hui Square Bamako.

  4. Mr Lionel je pense que c'est le square Lyautey que vous désignez par une roseraie et un bassin. et c'est vrai je n'arrive pas a comprendre le changement de nom de certain rues ou boulevards comme celui de Malakoff par Molle et puis Stalingrade.

  5. Non, je parle bien du jardin La Roseraie qui jouxtait le square Cayla, effectivement secteur Vieille mosquée, Michelet et Alsace-Lorraine. Il me semble que La Roseraie est devenue un jardin d'enfants.

  6. Le Dr Molle était maire d’Oran (1925-1931) avant Monsieur Menudier et le boulevard Malakoff a ainsi été rebaptisé en son honneur. Mais ce docteur était férocement antisémite et quand Oran est revenu à de bons sentiments, ce nom a été retiré. Il n’y a que l’abbé Lambert (qui a succédé à Menudier) qui était un antisémite opportuniste mais pas trop virulent qui a voulu sous son mandat faire ériger une statue du Dr Molle mais sans succès.

  7. Abdelbaki Fellouah le jardin de la roseraie est le jardin qu'il y a à coté du square Cayla

  8. effectivement le jardin de la roseraie square emile cayla face de l’ex consulat de france

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *