Memoblog – Oran

Paul Souleyre

Oran : en noir et blanc

Posted by on Mai 12, 2012

Scaléra

Rampe de Madrid (photo : Tewfik Bensouci)

Hier après-midi, je discutais d’Oran avec Tewfik et je lui demandais entre autres choses d’écrire un article pour Memoblog.

Il m’a promis de le faire un jour puis il m’a dirigé sur une page Facebook.

J’en suis tombé par terre. 55 photos magnifiques.

J’ai bien dû passer une heure à les admirer une par une. Vraiment, je ne connais aucun site qui m’offre des photos d’une telle qualité. On a droit à tout sur Oran, mais rarement à ça.

Là, il est minuit et demi, je demande à Tewfik s’il accepte que j’écrive l’article de samedi sur son talent de photographe ; ça le fait rire, il me dit pas de problème, mais je ne veux pas savoir quelle photo tu vas mettre à côté de l’article, tu me laisses la surprise.

Voilà. Je crois que tout est là. Ça ne sert à rien de discuter de l’écriture, de la photographie, du cinéma, de la mode, que sais-je, tout tient dans le regard qui est porté sur le monde. Descartes a fondé l’Occident sur la célèbre formule “nous rendre comme maître et possesseur de la nature”, Tewfik sait qu’on n’est maître de rien du tout et il attend la surprise.

Gare

Gare (photo Tewfik Bensouci)

Il attend la surprise ici parce qu’il attend la surprise de façon générale. C’est une manière d’être au monde. Et comme il habite Oran, il se promène un peu partout et il attend de la ville qu’elle offre des surprises. Un sourire ? hop, il le saisit à la volée en haut des marches de la Calère. Et voilà la Calère qui se met à sourire.

Il habite près de la gare donc il va faire un tour dans son quartier. Soudain, voilà la gare qui déborde de vie au milieu des enfants. La vieille gare d’Oran. Je suis content de la voir comme ça, c’est là que travaillait mon grand-père paternel et ma mère n’habitait pas très loin. Ça rajeunit toute ma famille, d’un coup.

Front de mer

Front de mer (photo Tewfik Bensouici)

Ambiance sepia sur le Front de mer. Le vieux lit le journal sur un banc pendant que les jeunes admirent le port, accoudés à la rambarde. Le sol de la promenade est incurvé pour permettre l’évacuation de l’eau qui tombe lors des orages ; les troncs de palmiers sont barbouillés de chaux insecticide ; les plaques d’immatriculation titubent.

 

C’est une Oran bien vivante que tu nous offres, Tewfik.

Merci.

 

Paul Souleyre.

 

image_groupe_cdha_blog

 

* * *

Que vous inspirent ces photos d’Oran ?

 

Répondez dans les commentaires.
Et si vous avez aimé cet article, cliquez sur “J’aime”.

* * *

3 Conseils d’écriture tirés de l’article

Blogging : Un blog est à la fois général et particulier. Le sujet est commun ; l’angle personnel. Ce qui est intéressant ici, c’est qu’il y a une mise en abîme, un effet de miroir, puisque Tewfik a aussi un angle personnel sur Oran. Donc mon angle personnel est d’admirer son angle personnel. Ne pas hésiter à mettre en valeur les personnes pour lesquelles on a de l’admiration

Ecriture : Lorsqu’il y a des photos, il faut vraiment faire attention : le texte ne doit jamais être du commentaire de photo. Ici, on est à la limite mais on entend toujours ma voix. Elle se pose à côté des photos.

Transmission : Je commence l’article par un rappel de la discussion que j’ai eu avec Tewfik dans l’après-midi. C’est une manière de créer un espace dans lequel le lecteur peut s’immiscer. C’est important. Le lecteur doit être associé au texte et s’y installer comme s’il faisait partie de ce qui se dit. De manière générale, tout texte doit créer un espace pour accueillir le lecteur. C’est la condition de base pour transmettre. Il faut donner sa place au lecteur.

NB : N’hésitez pas à laisser des commentaires aussi bien sur l’article que sur les conseils d’écriture. Et si vos petits doigts commencent à fourmiller, c’est que vous avez envie de passer à l’action. C’est peut-être le moment pour vous d’aller faire un tour du côté de la page 350 mots.

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

(Visited 189 times, 1 visits today)

Commentaire Facebook

commentaires

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *