Memoblog – Oran

Paul Souleyre

Bienvenue chez Maurice el-Medioni (neveu de Saoud l’oranais)

Posted by on Oct 13, 2012

maurice el medioni oran

Maurice el-Medioni (source : wnyc)


C’est Maurice el-Medioni qui parle.

“Tous les oranais de ma génération qui ont connu la splendeur de l’époque musicale d’Algérie, particulièrement Oran, où on a excellé, je crois qu’ils sont tous remplis…

Ils ont le coeur gros comme ça de l’époque que nous avons vécue. Et du miel qui a coulé chez nous.”

C’est dans la vidéo qui se trouve et qui n’est que le début d’un long reportage consacré à la musique judéo-arabe.

Les premières minutes se passent à Oran sur fond de Salim Halali. Très beau.

J’avais déjà un peu évoqué Reinette l’Oranaise dans cet article au mois de juin, je découvrais alors l’univers de la musique judéo-arabe.

Je voyais bien qu’il y avait du monde à cette époque, mais je n’avais pas le temps d’y consacrer de l’énergie.

Aujourd’hui, je n’ai pas beaucoup de temps non plus, mais je commence à y voir plus clair dans une époque qui, sur le plan musical, fut bénie, aux dires de Maurice el-Medioni.

*

 

“Maurice el-Medioni est le neveu de Messaoud el-Medioni, plus connu sous le nom de Saoud l’Oranais, un grand nom du hawzi raflé à Marseille, déporté avec son fils en mars 1943 et disparu dans le camp de Sobibor en Pologne.

Né en 1928 en Algérie, ancien tailleur à Oran qu’il quitte en 1961, Maurice el-Medioni, qui s’est fait un prénom comme pianiste, joue à mêler tout ce qui l’a nourri depuis un demi-siècle : boogie-woogie, rumba cubaine, raï, andalou, hawzi, chant hébraïque et variétés françaises d’avant-guerre.

Durant sa longue carrière, cet autodidacte a joué avec les plus grands noms de la chanson juive d’Afrique du Nord comme Lili Labassi, Line Monty, Lili Boniche ou Blond-Blond.

Il fut en outre, avec feu l’Algérien Mustapha Skandrani, l’un des musiciens attitrés de Reinette l’Oranaise.

Etabli à Marseille à partir de 1967 où il travaille dans la confection, sur les routes chaque fois qu’on a sollicité son piano, Maurice el-Medioni a enregistré et publié Café Oran, Samai Andalou et Pianoriental.” (c’est sur Algériades.com)

Maurice medioni oran

Maurice el-Medioni (le premier au 2ème rang) avec l’orchestre Bendaoud à l’Opéra d’Oran, 1960. Avec le virtuose du violon Ben D’hiba (au milieu) et le chanteur Ahmed Sabeur (tout au fond en costume noir avec pochette blanche).

Précisions plus récentes sur Wikipedia :

“En 2006, à l’âge de 78 ans, Maurice el-Medioni publie son quatrième album, enregistré à New York avec le groupe cubain de Roberto Rodriguez, un percussionniste cubain de New York qui dit de lui : Maurice el-Medioni est un vrai original.

Dans sa musique, on entend de tout : de la liturgie juive au raï, des romances espagnoles à la salsa, jusqu’au jitterbug et au jazz. La musique est aussi riche et exquise que celle des grands musiciens originaires de Cuba…

En écoutant sa musique, la connexion entre arabe et sépharade est devenue très claire ; il y a la présence forte des rythmes africains et de belles et romantiques mélodies, comme dans une chanson cubaine.”

Les trois pays de Maurice el-Medioni

Et Maurice el-Medioni chante donc Oran, la ville de son enfance dans le Derb.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Maurice el-Medioni – Oran Oran
(album Descarga Oriental The New York Sessions)

Je ne connaissais pas vraiment non plus Mustapha Skandrani que j’avais pourtant vu dans la vidéo de Reinette l’Oranaise.

Il y avait peut-être un trio Reinette l’OranaiseMustapha Skandrani et Maurice el-Medioni.

Je regrette souvent de ne pas être mélomane. La musique transcende certaines catégories sociales, ethniques et religieuses, et peu d’arts arrivent à l’égaler.

Maurice el-Medioni joue “Bienvenue” au Café Bialik
Tel Aviv le 7 Septembre 2009 (Kef Israël)

Image de prévisualisation YouTube

On regarde tout ça avec beaucoup d’envie et on se dit parfois qu’on aimerait aussi être aveugle.

“Il est installé aujourd’hui en Israël après avoir vécu à Paris et à Marseille, mais ne se définit pas comme l’homme de trois pays : «L’Algérie est ma terre natale, j’oublierai tous les autres pays, mais pas celui-là, ni ma ville d’Oran.» C’est dans un article de Libération daté du 8 août 2012.

“Le 9 août 2012, il est victime d’un AVC après avoir donné un concert à Vence dans le cadre du festival “les Nuits du Sud” (Wikipedia)

J’ai cru qu’il était mort.

Maurice el-Medioni 1950

Maurice el-Medioni en 1950

Mais c’est Wikipedia, et Wikipedia, c’est vous et moi, c’est-à-dire pas grand-chose ; il vaut mieux vérifier.

Surtout quand il s’agit d’annoncer la mort de quelqu’un.

Vérification faite : Maurice el-Medioni semble s’être rétabli.

C’est Bajikou qui l’annonce le 5 septembre 2012 à 8h14 dans un commentaire. (J’espère juste que Bajikou est une source fiable 😉 )

“Plus de peur que de mal. L’un des plus grands pianistes du monde, est complètement requinqué. Il est rentré chez lui après 3 jours d’hôpital où il a été mis en observation. Longue vie à cet extraordinaire personnage.”

Bienvenue au monde Maurice.

 

Paul Souleyre.

 

REÇOIS DES INFORMATIONS SUR MES VIDÉOS >>

 

  * * *

Vous rappelez-vous avoir vu jouer Maurice el-Medioni à Oran ?
Dans quel lieu se produisait-il ?

 

Répondez dans les commentaires.
Et si vous avez aimé cet article, cliquez sur “J’aime”.


NB : commentaire de Brahim Zeddour laissé sur le lien Facebook de cette page le jour même et très instructif :

« Saoud avait un cabaret à la rue de la révolution à Oran. Ils ont oublié de mentionner que Maurice a été pianiste dans l’orchestre de Blaoui. A l’occasion de l’année de l’Algérie en France, Khaled créa la surprise en organisant la rencontre entre Maurice et Blaoui, qui ne se sont pas vu depuis 1962. Maurice a accompagné au piano le duo Blaoui-Khaled dans la chanson fétiche H’mama. Récemment, on a vu Maurice rejoindre l’orchestre El Gusto. »

Merci de m’avoir fait découvrir cette chanson. Je trouve l’interprétation de Khaled il y a 4 ans très forte.

Rencontre Cheb Khaled, Maurice El Médioni et Blaoui El Houari.
Image de prévisualisation YouTube

 

* * *

3 Conseils d’écriture tirés de l’article

Blogging : Un blog est à la fois général et particulier. Le sujet est commun ; l’angle est personnel. Le sujet est Maurice el-Medioni et l’angle, une certaine forme de cohabitation harmonieuse à travers la musique. Mais voilà, il faut être musicien. Ce n’est pas donné à tout le monde. Magnifier les musiciens…

Ecriture : Intercaler des musiques dans le texte fait sûrement tort au texte. Essayer d’être à la hauteur de la musique en faisant tout son possible pour mettre le texte à son service.

Transmission : La transmission musicale ne fait pas partie de mon bagage. Et ce n’est pas ce que je transmettrai non plus, malheureusement. Mais il est évident qu’elle fait partie de ce qu’il y a à transmettre. Et peut-être est-ce ce qu’il y a de plus beau à transmettre.

NB : N’hésitez pas à laisser des commentaires aussi bien sur l’article que sur les conseils d’écriture. Et si vos petits doigts commencent à fourmiller, c’est que vous avez envie de passer à l’action. C’est peut-être le moment pour vous d’aller faire un tour du côté de la page 350 mots.

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

(Visited 489 times, 1 visits today)

Commentaire Facebook

commentaires

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *