Memoblog – Oran

Paul Souleyre

La vieille église St-Louis

Posted by on Avr 30, 2012

Oran eglise saint louis

L’Église Saint-Louis dans le quartier Sidi el-Houari (modifiée à partir de oranostalgerie.com)

La vieille église St-Louis est d’une grande noblesse.

La cathédrale de Ballu dont j’ai parlé il y a quelques jours ne lui arrive pas à la cheville.

Elle est belle mais elle n’est pas noble. Sur le plan stylistique, elle mélange un peu tout et n’importe quoi. Elle a fini par devenir une bibliothèque.

C’est dommage mais ce n’est pas étonnant.

Elle a été construite  sur de mauvaises bases. Ce genre de destin n’atteindra jamais l’église St-Louis.

Elle sera détruite ou fermée à jamais mais certainement pas transformée en bibliothèque.

L’Église St-Louis est une très vieille dame qui a des valeurs solides.

La vieille église St-Louis ne s’amuse pas à mettre du romano-byzantin là où on ne le lui demande pas, la vieille église St-Louis tente d’être le plus intègre possible. Intègre ? En accord dans la pratique avec ses valeurs morales. Elle est une église catholique ; elle va se comporter en église catholique et pas autrement dans l’espoir vain de séduire par ses couleurs vives.

Oran eglise saint louis

Oran – Eglise St-Louis (source Jean-Yves Thorrignac)

La grande cathédrale sort ses parures, l’église St-Louis s’habille de blanc.

La grande cathédrale cligne de l’oeil à tout va, l’église St-Louis regarde droit devant elle. La grande cathédrale s’échine, l’église St-Louis s’élève. Question de posture : on met du fard pour attirer les grands de ce monde ou des robes blanches pour accueillir les démunis. Les valeurs sont éternelles. L’église St-Louis est une vieille dame qui ne craint rien du temps : noblesse oblige.

La vieille église St-Louis sait que les amoureux font des bêtises dans le petit tunnel sous ses jupons, elle les protège.

La vieille église St-Louis sait que la Vierge de Santa-Cruz protège la ville de loin, elle protègera de près ceux qui se cachent derrière ses arcs. La vieille église St-Louis est une grand-mère espiègle avec les galopins qui courent dans ses ruelles et jouent au foot place de la Perle. Elle les regarde descendre les escaliers comme des furies derrière leur ballon vert et les bénit.

Son corps est vide. Il y a longtemps qu’elle n’enfante plus.

Elle est dans le sourire.

 

Paul Souleyre

NB : C’est un article écrit bien avant celui sur le style Jonnart, mais je me rends compte que je critique déjà certaines formes qui ménagent la chèvre et le choux, comme le romano-byzantin, qui marque lui aussi une influence de l’orientalisme scientifique de la fin du XIX° siècle.

NB : Procession de la Vierge de Santa-Cruz en 1950 vers l’église St-Louis depuis le quartier de la Marine.

Oran rue de l'arsenal procession vierge santa cruz église saint louis

Procession de la Vierge de Santa-Cruz depuis la rue de l’Arsenal du quartier de la Marine en direction de l’église St-Louis

Oran rue de arsenal eglise saint louis procession vierge santa cruz

Seconde partie de la rampe qui mène de la rue de l’Arsenal à l’église St-Louis

Oran rue arsenal eglise saint louis procession vierge santa cruz

Les traces de l’ancienne rampe aujourd’hui

Oran lacaste eveque

Une photo rare : la mosquée de la Perle vue depuis la crypte de l’église St-Louis, en présence du père Gauthier (3), prêtre de l’église St-Louis, et de Mgr Lacaste (4), évêque d’Oran.

 *

TRANSMISSION

HISTOIRE

TRADITIONS

LIEUX

PERSONNAGES

ARTISTES

CHOSES

FAMILLE

 *

image_groupe_cdha_blog

 * * *

Et vous, préférez-vous la cathédrale ou l’église St-Louis ?

 

Répondez dans les commentaires.
Si vous avez aimé cet article, cliquez sur “J’aime”.

* * *

3 Conseils d’écriture tirés de l’article

Blogging : Un blog est à la fois général et particulier. Le sujet est commun ; l’angle est personnel. Il s’agit ici de donner vie aux édifices. C’est moins compliqué qu’il n’y parait parce que dans le cas de cet article, les édifices sont religieux et la religion touche à l’Homme. Ce serait plus délicat avec deux préfectures par exemple 😉 L’opposition noblesse/beauté est toujours une opposition particulièrement efficace pour donner vie à des éléments physiques.

Ecriture : Le style essaie d’être en adéquation avec le contenu. Le contenu joue sur une opposition noblesse/beauté. Pour faire ressortir une opposition dans le contenu, il faut que l’intérieur de la phrase soit lui-même constitué de deux pans qui s’opposent régulièrement. C’est un moyen, il y en a d’autres.

Transmission : La transmission est affaire de noblesse, non de posture.

NB : N’hésitez pas à laisser des commentaires aussi bien sur l’article que sur les conseils d’écriture. Et si vos petits doigts commencent à fourmiller, c’est que vous avez envie de passer à l’action. C’est peut-être le moment pour vous d’aller faire un tour du côté de la page 350 mots.

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

(Visited 406 times, 1 visits today)

Commentaire Facebook

commentaires

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *