Memoblog – Oran

Paul Souleyre

La douceur avant tout

Posted by on Juil 6, 2012

Les Mystères

Les Mystères (source : le code secret – Priya Hemenway)

Les adieux sont toujours des moments difficiles.

Embrasser tout le monde en sachant qu’on perdra de vue ceux qu’on aime est une douleur. Au retour, on s’allonge sur son canapé et on regarde le plafond. Il arrive même qu’on verse une larme. On se rappelle les mots et les joues embrassées pour la dernière fois.

Tout ce qui faisait sens s’évanouit. C’est le grand vertige.

Le vide.

Dans l’antiquité, et quelle que soit la civilisation, on initiait les Hommes par les Mystères. Les Mystères d’Eleusis en Grèce, les Mystères d’Osiris en Egypte. On leur apprenait à vivre une vie entière en quelques jours. Personne ne voyaient rien de l’extérieur. Tout se passait dans des temples.

Vies secrètes.

Ces Mystères se décomposaient toujours en deux parties : les petits Mystères et les Grands Mystères. Entre les deux, le vide. Le grand silence pour passer des premiers aux seconds.

C’est  aujourd’hui le vide. Le Grand Silence. Les petits Mystères ont été d’une violence inouïe.

En attendant la rive des Grands Mystères, Wahr Ifry Nost m’offre une douceur venue d’Oran.

Merci Kamel.

 

Paul Souleyre

 

Image de prévisualisation YouTube

Ceux qui ont aimé cet article ont aussi apprécié :

(Visited 30 times, 1 visits today)

Commentaire Facebook

commentaires

4 Comments

  1. Le grand Guitry disait : “J’ai observé que, d’ordinaire, on se dit au revoir quand on espère bien qu’on ne se reverra jamais, tandis qu’en général on se revoit volontiers quand on s’est dit adieu.” Le choix du terme semble indiquer que ta page EN n’est pas complètement tournée…

  2. Ça, je te le dirai dans un an ou deux…

  3. Un Pieds-Noirs aurait ajouté “si Dieu me prête vie”… Même moi le “mécréant” je l’aurais dit ! Et un Alboran ? ;-))))

  4. Un Alboran est toujours dans l’entre-deux. Il n’est pas mécréant mais il se méfie de Dieu qui lui a souvent joué des tours…

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *